687

 

 

687 enfants ont été opérés grâce à votre soutien.

ABDELMALEK

Abdelmalek est né à Hebron.

Il n'a que 33 jours quand le Dr Abu Zahira, appelé à son chevet, l'examine à l'hopital d' Hebron et diagnostique une malformation cardiaque sévère. Quelques jours plus tard, Abdelmalek est transféré à l'hôpital Hadassah, très précisément le 11 février. Il souffre d'une transposition des gros vaisseaux.

 

Opéré le 14 février, il est rentré chez lui en pleine forme comme en atteste son sourire, quatre jours plus tard.

 

Depuis, il est suivi à Hébron par le Dr Abu Zahirah dans sa consultation, mais ses parents savent qu'il devra être réopéré, car tous ses problèmes cardiaques n'ont pu être résolus en une seule opération.

 

Janvier 2017 : Comme prévu, il a été opéré et tout s'est bien passé, il est rentré à la maison auprès des siens. 

MOHAMED

Mohamed a déjà 8 ans, mais il souffre d'une grave maladie génétique : le syndrome de Marfan, c'est une maladie familiale.

 

La découverte a été dramatique, le fils aîné est mort d'une hémorragie, il n'avait pas été dépisté à temps. Nous avons fait venir les 3 autres enfants, le plus grand a été opéré, les deux derniers, des jumeaux, étaient en observation car ils sont porteurs de la même maladie.

 

Finalement, un des deux jumeaux Mohamed a dû être hospitalisé en urgence et opéré.

 

Aujourd'hui, il va bien. Nous continuons à suivre cette famille, car le deuxième jumeau aura lui aussi besoin d'une intervention.

OBEIDA

Vous vous souvenez d'Obeida, ce petit garçon opéré á Hadassah ? C'est un magnifique bébé en bonne santé !

Nous avons obtenu des nouvelles :  Obeida va bien, le docteur Abu Zahira le suit régulièrement dans sa consultation à Hébron.

SHIFAA

Shifaa est une petite fille née à Hébron.
Diagnostiquée immédiatement par le docteur Abu Zahira à Hébron, Shifaa souffre 
d’une malformation cardiaque complexe:
- Canal atrioventriculaire complet (communication interauriculaire et inter 
ventriculaire)
- Transposition (malposition des gros vaisseaux  avec une sténose subpulmonaire).
- Canal artériel

AMMAR

Ammar présente un retour veineux pulmonaire anormal.

Ammar est transféré à l’hôpital Hadassah le 1 novembre 2015 et opéré deux jours plus tard. Il reste en soins intensifs avant de rejoindre le service de cardiologie pédiatrique.

Le 11 novembre, il rentre à la maison.


À la consultation du docteur Abu Zahira à Hébron, on fait une échocardiographie de suivi post-opératoire qui confirme que tout va bien.

 

À un mois et 11 jours, Ammar est un beau bébé de 6kg400.

 

Nouvelles de Mars 2016 : âgé de 5 mois et 1 semaine, Ammar est maintenant bien portant, quel bonheur de voir tous ces enfants qui ont été soignés et ont accès à un suivi médical régulier proche de leur lieu de vie. 


MOHAMED

Août 2010, à l'hôpital de Béthlehem.

Mohamed a 5 mois, mais il en parait à peine 3, tellement il est chétif.

Il est examiné dans le cadre d'un bilan de trouble de la croissance. Son coeur est tout à fait normal. Le pédiatre va maintenant pouvoir rechercher une autre cause.

 

L'échocardiographie a pu être faite à l'hôpital de Bethlehem par le docteur El Lahham formé par UN COEUR POUR LA PAIX.


On évite ainsi des déplacements fatigants pour l'enfant et sa famille.


Dans le cadre du programme de diagnostic mis sur pied 2 jours par semaine, le docteur El Lahham consulte dans les différents dispensaires et hôpitaux de Cisjordanie grâce à la machine échocardiographique portable que nous lui avons fournie.

DIA

Dia a 3 ans. Sa maladie congénitale a été diagnostiquée. On se contente de l'examiner une fois par an. Mais un jour, il faudra qu'il vienne à l'hôpital Hadassah pour un cathétérisme. Pour le moment, Dia va bien et ses parents sont rassurés, ils savent qu'on s'occupe de leur enfant.

ALA

Ala est un petit garçon de 4 ans qui vient de Ramallah. Il a un problème, car son coeur n'a qu'un seul ventricule. Le docteur Sagui l'a cathéterisé et il a été opéré comme Mohamed qui lui aussi n'avait qu'un ventricule. Il va très bien depuis l'opération.

MOHAMAD

Mohamad est né à Hébron. À 4 mois et demi, il pèse 5kg et demi.

Il est transféré à Hadassah le 1er novembre, cathétérisé le 2 novembre, et sort le 3 novembre.
Mohamad souffre de malformations cardiaques sévères telles qu’une communication atrioventriculaire et une transposition des gros vaisseaux avec hypoplasie du tronc pulmonaire et une sténose sous pulmonaire.

Il sera opéré pour la première fois à Hadassah, il s’agira de la première étape des opérations cardiaques multiples qu’il devra subir.

OUMANIA

Oumania a 9 ans en 2015. Elle est suivie regulièrement depuis qu'elle a été opérée. Elle va très bien et mène une vie normale.

 

Peut-être faudra-t-il opérer cette jolie jeune fille de nouveau.

Les consultations en pleine nuit

Les consultations de nuit fonctionnent très bien. Quand le Dr Abu Zahira est appelé, il communique avec le Pr Rein et l'hospitalisation se déroule dans les meilleures conditions.

HEUREUX DE VIVRE

Remerciements

Remerciements de 25 familles

"A l'attention de Monsieur le Docteur Ibrahim  ABU ZAHIRA

Consultant de Cardiologie Pédiatrique

Le représentant de l'association française Un cœur pour la paix en Palestine

 

 Nous , les parents des enfants,  mentionnés dans le document attaché, remercions infiniment notre frère le Docteur Ibrahim ABU ZAHIRA d'avoir diagnostiqué, soigné, et de tous ses services humanitaires, immédiats, rapides et continus rendus à  nos enfants ayant des maladies congénitales, suite à notre demande  et à celles des hôpitaux locaux dans lesquels se soignent nos enfants malades.


Nous rappelons également que les soins médicaux au sein de l'hôpital HADASSAH EIN KEREM sont gratuits et couverts à cent pour cent par l'association française UN COEUR POUR LA PAIX et HADASSH.


Nous remercions le Docteur ABU ZAHIRA d'avoir fait rapidement la procédure nécessaire et de la réussite des interventions chirurgicales, attirant l'attention sur le fait qu'il n'a été payé que pour les consultations et le suivi médical régulier assurés à nos enfants avant et après leur hospitalisation en tant que consultant de cardiologie pédiatrique".

 

Vous écoutez ...

Vous écoutez We are dreamers écrit, composé et enregistré par des Lycéens d'URFE.

Les élèves se sont mobilisés et ont permis de collecter des fonds pour UN COEUR POUR LA PAIX. 


Le disque enregistré est disponible à la vente à l'adresse : 

 

Association Maison Des Lycéens URFE Kheira BENRAMDANE
1, impasse Le Châtelier
42014 SAINT-ETIENNE Cedex 2
mdlhdurfe@laposte.net

SALEH

Né en janvier 2013 avec de grosses malformations cardiaques, sa maman était venue accoucher à l'hôpital Hadassah pour que son bébé puisse être opéré immédiatement. Quelques semaines plus tard, il a subi une deuxième opération qui a duré neuf heures. Saleh grandit et joue comme tous les autres enfants de son âge. Ses parents sont heureux, ils l'amènent régulièrement pour contrôle à Ramallah au centre cardiologie. Saleh a un petit frère qui va bien.

Lettre des parents

"Chers membres d'Un Coeur pour la Paix,

J'espère que mon mail vous trouve en bonne santé. Ma famille et moi-même vous souhaitons une bonne année 2014, pleine de joie, de santé et de succès.

Il y a un an, le 7 janvier 2013, nous avons reçu de la part de Dieu un cadeaux précieux, notre bébé Saleh. Bien que ce fût une année dure, stressante et douloureuse, mais avec l'aide de Dieu et de votre aide, elle s'est terminée dans le bonheur et la joie. Comme Saleh a 1 an aujourd'hui, vous êtes, en effet,les premières personnes concernées pour vous en souvenir.

Grâce à vous, notre vie brille tous les jours. Merci pour l'espoir que vous nous avez donné. Merci de tout coeur pour tout ce que vous avez fait pour nous et pour tout ce que vous faites pour les familles malheureuses comme nous.

Salutations cordiales et chaleureuses, Famille Saif."

Nous soignons tous les enfants - JDD

Envoyée spéciale du Journal du Dimanche

Nov 2015

Reportage à l'hôpital Hadassah de Jérusalem, les médecins palestiniens et israéliens de l'opération UN COEUR POUR LA PAIX ont opéré plus de 600 enfants des Territoires, dont 20% viennent de Gaza.


Envoyée spéciale du Journal du Dimanche, Karen LAJON écrit :

 

"Hayat a 5 mois. Elle pèse moins de 2kg. Elle a les traits tirés et vieillis des enfants qui souffrent de malnutrition et d'insuffisance respiratoire. Pourtant, elle gigote, crie, sourit et ne semble pas avoir dit son dernier mot, ça tombe bien.

Son prénom signifie "la vie" et Hayat est dans les mains du cardiologue palestinien Ibrahim Abu Zahira. Un premier miracle. Dimanche, le chirurgien israélien Eldad Erez devrait en accomplir un second en opérant le nourrisson. Parce que la guerre n'a pas sa place à l'hôpital Hadassah de Jérusalem, Israéliens et Palestiniens y travaillent main dans la main.

 

En réalité, la petite Hayat va être sauvée grâce à une femme. Elle s'appelle Muriel Haïm. Elle est française, juive et athée. Il y a 10 ans, cet ancien médecin veut apporter une pierre à l'édifice de la réconciliation et décide de construire un pont, un coeur qui battrait pour la paix. "L'association vient de démontrer que parfois la vie prend le pas sur la mort et la discorde," dit-elle d'un ton modeste empreint de fermeté.

Résultat, en une décennie, son association UN COEUR POUR LA PAIX a financé l'opération de plus de 600 enfants palestiniens souffrant d'anomalies cardiaques congénitales, dont 20% venaient de Gaza, la formation de 197 généralistes, l'ouverture de deux centres de consultation à Hébron et Ramallah, la création de quatre groupes de paroles entre mères palestiniennes et israéliennes.


"Je sers les petits"

Avec cinq médecins capables d'assurer des opérations à coeur ouvert de très haute technologie, trois techniciens en génétique, des soins pris en charge pour moitié par l'association et l'autre par l'hôpital, cette équipe fondée sur l'expertise médicale et la mixité confessionnelle, est unique en son genre. "Je sers les petits" explique simplement le docteur palestinien Abu Zahira. "Ibrahim représente mon assurance-qualité", poursuit le chirurgien israélien, Eldad Erez, un géant à la force tranquille. "Son diagnostic nous indiquera si l'enfant a besoin d'être opéré. Nous avons une relation très spéciale". Sans nul doute. L'un dépend de l'autre et le deuxième s'appuie sur le premier. Le Palestinien et l'Israélien. Et au milieu, des enfants et des parents, comme Shareef et Wafaa qui, depuis Hébron, déboulent aux aurores en ce jeudi matin. Comment ont-ils franchi les barrages ? Nul ne le saura, leurs difficultés importent peu. Seul compte l'avenir de leur bébé, Hayat est leur cinquième fille et cinq autres sont mortes auparavant. Les parents de la petite Hayat ont erré de médecins en médecins avant de trouver le bon docteur Zahira et cette unité à Hadassah. Les yeux écarquillés, le couple regarde les deux praticiens en train de discuter, de rire et de se taper sur l'épaule. Le docteur leur avait pourtant dit qu'il suffirait amplement d'arriver à 10 heures "ils étaient là à 7 heures du matin" s'exclame ce dernier, en riant.

 

Dans les couloirs, musulmanes voilées et juifs orthodoxes

Au quatrième étage de ce service de cardiologie pédiatrique, les idées préconçues volent en éclat. Des musulmanes voilées, des juifs othodoxes circulent dans les couloirs aux couleurs pastel apaisantes. Seule la maladie fait figure d'ennemi. "Cette unité est un endroit particulier, indique encore le docteur Ibrahim Abu Zahira. Ici, je ne suis pas palestinien ou autre chose, ici je soigne. Nous sommes là pour aider les gens, nous donnons la vie, nous ne la détruisons pas".

Mais que pensent véritablement ces gens qui remettent la vie de leurs protégés entre les mains de ceux qu'ils considèrent comme d'irréductibles ennemis ? "Que les Israéliens ne ressemblent pas à ce qu'on leur a dit. Que les docteurs soignent les enfants, tous les enfants."

Du côté des sauveurs, les tiraillements existent aussi, personne ne le nie. Tel médecin a un fils dans l'armée, tel autre habite à la frontière de Gaza et se prend des roquettes depuis près de quinze ans sur le coin de sa maison. De quoi flancher ? " Nous faisons la part des choses, souffle, avec beaucoup d'humanité, le docteur Sagui Gavri. On ne peut blâmer les enfants pour les actions de leurs parents. Nos vies sont entremêlées, nous avons besoin d'eux, et eux de nous. Je sais, c'est incompréhensible pour le reste du monde. On a régulièrement droit à cette blague "Peut-être que tu soignes un futur kamikaze!"

 

Lire la suite

SHAHER

Shaher est né avec de gros problèmes de santé. Depuis sa douzième heure, Shaher est sous Prostine. Il présente une sténose subpulmonaire sévère. Heureusement, il prend quand même un petit peu de poids. Ce bébé a été transféré à l'hôpital Hadassah le 22 novembre 2015 et opéré le 24 novembre.

 

JINAN

Jinan est une petite fille qui souffre d'une coarctation de l'aorte.
Née à Bethléem, rentrée à la maison avec sa maman, elle est le premier bébé de cette famille. Mais 10 jours après sa naissance, Jinan est hospitalisée en état de choc à l’hôpital Caritas qui contacte le docteur Abu Zahira.
Le docteur Abu Zahira fait une échocardiographie, échange via WhatsApp avec ses collègues de l'hôpital Hadassah et met la petite sous Prostine.

Le lendemain, le 17 août, Jinan, accompagnée par le docteur Abu Zahira, arrive en ambulance à l'hôpital Hadassah. 

 
Jinan est opérée en urgence par le professeur Eldad Erez. L’opération est difficile, mais les résultats évalués sur le gradient aortique et le diamètre de l'aorte descendante sont excellents. Elle est suivie à Hébron par le Dr Abu Zahira

 

CREDIT PHOTO : ISRAPRESSE - Merci à Mme Yaël ANCRI

 

 

AMMER

Ammer était suivi par le docteur Nael El Lahham à Jéricho.

 

Il a été opéré 3 jours après son transfert à l'hôpital Hadassah.

 

Il va bien et reste bien suivi. 

HAYAT

Hayat opérée en juillet 2015 

Née prématurée près d'Hébron le 22 janvier 2015, Hayat a passé 2 mois à l'hôpital à Hébron. Quand elle en sort au mois de mars, elle pèse 1,8kg.

Malgré de nombreuses visites chez des pédiatres et des cardiologues, Hayat ne grossit pas. À l’âge de 5 mois, elle pèse 2,3kg. 

Finalement, elle est présentée au docteur Abu Zahira dans sa consultation cardiologique d’Hébron. Il diagnostique une malformation cardiaque et la transfère à l’hôpital Hadassah de Jérusalem où elle a été opérée le 12 juillet par le professeur Eldad Erez. Deux semaines après l’opération, Hayat est rentrée chez elle en Cisjordanie. Le docteur Ibrahim Abu Zahira la suit à sa consultation d’Hebron. Il travaille sur la nutrition de cette magnifique petite fille qui prend régulièrement du poids.

Ce n'est plus un bébé avec un visage malingre et souffreteux, mais un beau petit bébé souriant. Elle est encore petite, en effet, mais sur la très bonne voie, celle de rattraper les autres enfants. Souriante comme ses parents, qui sont si heureux de tenir dans leurs bras leur petite Hayat.

Le sens de la vie d'une petite fille s'est inversé et avec elle, celui de sa famille.

Sa maman, Wafa, a eu 10 enfants, mais seuls 5 ont survécu, 4 filles et un garçon. Wafa a 30 ans et son mari Charif, 36 ans.


14 août 2015

Hayat va très bien, elle grandit petit à petit. 

Le docteur Abu Zahira qui l'a vue deux fois après son intervention parfaitement bien réussie, la suit actuellement plus comme neonatologiste que comme cardiologue.

 

NAJARA

Najara cathétérisé en avril 2015 grâce à votre générosité.

 

Najara est né le 13 avril à Hébron.

Devant l'état de ce bébé, l'hôpital où il est né a contacté le docteur Abu Zahira, qui a diagnostiqué une astrésie pulmonaire.


Accompagné de sa maman, Najara a été transféré en soins intensifs à l'hôpital Hadassah. Il a été cathétérisé à 11 jours. Mais un problème est apparu au niveau de sa jambe droite qui était violette.

Najara a été mis sous faible dose d'Héparine et la situation s'améliore. Sa maman a retrouvé le sourire. 


Dans la chambre en face de celle de Najara se trouve un autre bébé palestinien hospitalisé pour des problèmes cardiaques. Les deux mamans s'entendent bien.

Le papa de Najara est venu voir son fils à l'hôpital Hadassah.

Rassuré par son état, il a pu rentrer à Hébron. Le sourire et  l'air détendu et serein de la maman font plaisir à voir.


Deux semaines plus tard, Najara va bien. Ses deux jambes ont une jolie couleur rose. Il est désormais suivi par le docteur Abu Zahira à Hébron.

 

 

FAIRE UN DON AVEC CERFA (- 66 % FISCAL)

ASEEL

 

 

ASEEL est une petite fille qui habite à Hébron. 

 

Le 24 septembre 2015, à l'âge de 45 jours, elle a été opérée d'une coarctation de l'aorte.

 

Après 6 jours en soins intensifs, Aseel est sortie guérie de l'hôpital Hadassah.

 

IDIA

Idia est une petite fille d'un 1 an 1/2

À l'hôpital Hadassah, nous avons procédé à la fermeture d'une communication anormale  (un "trou" entre les deux oreillettes).

 

C'est une opération réalisée à coeur fermé pour que ce soit moins traumatisant.

 

Aujourd'hui, la consultation de contrôle dit que tout va bien : son coeur est parfait.

MARYAM

Le 31 octobre 2015, le docteur Abu Zahira a revu Maryam pour son suivi en post-opératoire. Maryam va bien.

C’est un beau bébé d’un mois et 9 jours qui pèse 4kg100. Maryam a été diagnostiquée avec un tronc artériel commun le 8 octobre. Transférée à Hadassah le 15, elle a été opérée le 18 octobre. Le docteur Abu Zahira continue à la suivre à Hébron.

RAWAND

Rawand est une grande fille de 12 ans.

 

Rawand est née avec un seul ventricule et a été opérée plusieurs fois.


Mais, lors d'une consultation dans un hôpital palestinien où le docteur Abu Zahira a été appelé en consultation pour un bébé, il reconnait la maman de Rawand et lui demande ce qu elle fait là.

 

Celle-ci lui explique que sa fille est hospitalisée depuis un mois. Le docteur Abu Zahira va la voir et constate que Rawand respire très difficilement.

Il la fait transférer à l'hôpital Hadassah où l'on trouve que Rawand a un épanchement pleural qu'il faut drainer chirurgicalement avant de faire un cathétérisme.


Le drainage et puis le cathétérisme ont été fait et Rawand va bien.

 

YOUSSEF

Youssef a eu de la chance


En état de choc cardiogénique à 12 jours, Youssef est stabilisé à l’hôpital de Hébron où il est suivi quotidiennement par le docteur Abu Zahira.


Il sort de l’état de choc, son canal artériel s’ouvre.


Il est transféré à l’hôpital Hadassah le 27 octobre 2015, opéré le 29 octobre.

Il sort le 3 novembre. 


8 jours après l’intervention pour coarctation de l’aorte, l’échocardiographie confirme son bon état de santé, il n’y a pas de canal artériel résiduel. Youssef sera revu à Hébron une semaine plus tard. La prochaine visite à Hadassah était programmée début décembre.

RAWAN

Rawan est une petite fille de 7 mois qui est suivie depuis le mois d’août 2015 à Hébron par le docteur Abu Zahira en raison d’une prise de poids insuffisante accompagnée d’un retard psychomoteur. Rawan souffre aussi d’une communication inter-ventriculaire haute.

Transférée à l’hôpital Hadassah le dimanche 8 novembre, Rawan a été opérée par le professeur Eldad Erez le 10 novembre.

Rawan est placée en réanimation post-opératoire à l'hôpital Hadassah. 

SELEEM

Le 20 octobre 2015, le docteur Abu Zahira reçoit en consultation de suivi post-chirurgical avec échocardiographie la petite Seleem.

Seleem a presque 4 mois et pèse presque 6 kilos, c'est une magnifique petite fille. 

Agée de 2 mois et 19 jours, Seleem est diagnostiquée en Septembre seulement

alors qu’elle présente une coarctation aortique sévère.

Transférée à Hadassah le 27 septembre, elle y sera opérée le 29 septembre par le

Pr Eldad Erez et sortira le 4 octobre. Fin novembre, Seleem doit revoir le docteur

Abu Zahira.

SARAH

Sarah va très bien. L'opération s'est bien passée. Avec la fermeture de la communication inter-auriculaire, Sarah a donc un petit coeur avec 2 oreillettes et 2 ventricules comme tout le monde. 

Après son hospitalisation, d’abord en soin intensif, puis au 4ème étage en cardiologie pédiatrique, Sarah a suffisamment récupéré pour rentrer chez elle.

À Hébron, elle est désormais suivie par le docteur Abu Zahira.

 

 

 

 

FAYCAL

Fayçal, opéré en juin 2015 grâce à votre générosité.


Diagnostiqué par le docteur Abu Zahira,  ce petit garçon de 2 mois qui ne pèse que 2,350 kg à son arrivée à l’hôpital Hadassah en juin 2015, a une histoire médicale complexe. Il souffre d'un "troncus arteriosus".

 

Après l'opération qui s'est bien passée, Faysal est suivi par le docteur Abu Zahira dans son cabinet de consultation de Hébron.

Vos dons marquent un nouveau pas en direction de la Vie et de la Paix.

 

SADIL

Sadil, une souriante petite fille de 6 mois, souffre d'une sténose d'une valve pulmonaire.

 

Elle a été opérée à l'hôpital Hadassah de Jérusalem.

 

Depuis, elle est suivie régulièrement à Hébron, près de chez elle.

ADNAM

Adnam a déjà un an.

Il vient pour que la fermeture de la communication entre ses oreillettes soit contrôlée. Celle-ci a été réalisée par cathétérisme, c'est-à-dire à coeur fermé.

 

Adnam va bien puisque son petit coeur est maintenant nomal. Dans 2 ans, il reviendra en consultation, pour un dernier contrôle, il aura beaucoup grandi.