logo
Conseils pour prévenir les poussées de dermite séborrhéique
9849f94d-aee4-4a10-8317-5b6c1291c48f
Sommaire

La dermite séborrhéique peut être une véritable source de frustration. Elle se manifeste par des rougeurs et des squames principalement sur le cuir chevelu, mais peut aussi affecter le visage et d’autres zones riches en glandes sébacées. Des mesures simples et efficaces peuvent heureusement être mises en place pour lutter contre cette affection chronique. Découvrez-les dans cet article.

Adoptez une routine de soins adaptée à votre type de peau

La clé pour vous protéger de ce mal réside dans un traitement quotidien bien adapté. Commencez par identifier votre type de peau (grasse, sèche, mixte ou sensible) afin de choisir les produits appropriés. Les nettoyants doux, sans savon et au pH équilibré, sont recommandés pour éviter les inflammations. Vous devez ensuite laver régulièrement votre figure et votre épiderme capillaire pour éliminer l’excès de sébum et les impuretés.

Vous pouvez, à cet effet, utiliser un meilleur shampoing pour la dermite séborrhéique dont les actifs sont puissants. Cela vous permet de contrôler la croissance de la levure Malassezia, souvent responsable des symptômes de la maladie. Hydratez-vous, par ailleurs, avec des crèmes légères et non comédogènes. Abstenez-vous des recettes qui contiennent de l’alcool, des parfums ou des colorants susceptibles d’aggraver l’irritation. N’oubliez pas d’effectuer une exfoliation une à deux fois par semaine pour vous débarrasser des cellules mortes et favoriser le renouvellement cellulaire. Une routine de soins bien exécutée peut grandement contribuer à limiter les poussées de cette affection.

Évitez les facteurs déclenchants comme le stress et certains aliments

Puisque l’anxiété peut envenimer les crises, vous devez savoir la gérer. D’après de nombreux sondages, des techniques telles que la méditation, le yoga et la respiration profonde peuvent en réduire les risques et améliorer la santé globale de la peau. L’alimentation est un autre élément clé à considérer. Les sucres raffinés, les graisses saturées et les produits laitiers peuvent augmenter l’inflammation et provoquer des déséquilibres hormonaux, ce qui exacerberait les symptômes. Une enquête de 2018 dans le “Journal of Clinical and Aesthetic Dermatology” a montré que les personnes qui suivent un régime riche en fruits, légumes, noix et riches en acides gras oméga-3, se rétablissent plus vite.

Ces aliments apportent des nutriments indispensables et des propriétés anti-inflammatoires bénéfiques pour votre épiderme. Un repos adéquat et une hydratation suffisante sont également essentiels. Le sommeil régule les hormones du stress et permet à vos cellules de se régénérer. Une étude publiée dans “Sleep” a démontré que les sujets qui dorment moins de sept heures par nuit avaient une augmentation des marqueurs inflammatoires.

Quels produits utiliser pour maintenir un cuir chevelu sain ?

Choisissez des articles spécifiques basés sur des preuves scientifiques. Les shampoings médicamenteux sont souvent la première ligne de défense. Les composants actifs comme le kétoconazole, le zinc pyrithione et le sulfate de sélénium sont cliniquement prouvés pour contrôler les levures et les champignons impliqués dans la dermite séborrhéique. Les lotions et les crèmes antifongiques peuvent, par ailleurs, être appliquées directement sur le scalp. Les huiles essentielles, telles que celles de théier, de jojoba et de coco, possèdent des propriétés antimicrobiennes et apaisantes.

Elles sont efficaces pour réduire les squames et les démangeaisons. Vous pouvez également exploiter des substances hydratantes légères pour prévenir la sécheresse de l’épiderme capillaire. Les traitements à base d’ingrédients naturels à l’instar de l’aloès, l’avocat et le miel apaisent les irritations. Une étude dans “Annals of Dermatology” a montré que les masques à l’aloe vera diminuent les symptômes inflammatoires et améliorent l’hydratation de la peau.

Articles
populaires